Où Étiez-vous lorsque vous avez appris la nouvelle des attentats du 11 septembre?

  • À L'ÉCOLE
  • À LA MAISON
  • AU SUPERMARCHÉ
  • AU TRAVAIL
  • CHEZ UN AMI
  • DANS LA RUE
  • EN VOITURE
  • AILLEURS

Choisissez votre vitesse de connexion

D'après vous, quels sont les trois mots qui dÉfinissent le mieux la relation entre le Canada et ses citoyens musulmans?

 
,
 
ET
 
.
  • IGNORANCE

  • DISCRIMINATION

  • OUVERTURE

  • TOLÉRANCE

  • CURIOSITÉ

  • INDIFFÉRENCE

  • PEUR

  • RESPECT

  • MÉFIANCE

  • AMBIVALENCE

 
Suivant
PrÉcÉdent

Souhait NO°  

Pour 2021,
je souhaite que:

 

 

  -  

Merci pour tous vos souhaits. La section « Faites un souhait » est maintenant fermée.
Vous pouvez relire les souhaits publiés dans notre galerie et les partager.

120 caractères restants

 

» Soumettre!

× Ne pas rÉpondre

To view this page ensure that Adobe Flash Player version 10.2.0 or greater is installed.

To view this page ensure that Adobe Flash Player version 10.2.0 or greater is installed.

Choisissez votre vitesse de connexion » basse / haute

Elaf - Entraîneuse - Burlington, ON

Elaf Quadri avait neuf ans le 11 septembre 2001, et elle a passé la majeure partie de la dernière décennie à se démener avec l’expression de sa foi. Née en Arabie saoudite, elle a été élevée en banlieue de Toronto. Après les attentats, ses amis non musulmans l’ont assaillie de questions bien intentionnées, mais maladroites, à propos du terrorisme et des talibans, comme si le fait qu’elle soit musulmane faisait d’elle une experte en la matière.

Après être entrée à l’école secondaire, elle a senti le besoin de devenir plus pieuse et s’est mise à porter le hidjab, ainsi qu’à rejeter les drogues, l’alcool et même les interactions avec les garçons. Mais ce choix ne lui pas apporté la paix avec son identité. Ce n’est qu’après avoir rencontré le cheikh Ahmed Amiruddin, un musulman soufi et « une grande source d'inspiration », qu’elle a trouvé son équilibre. Celui-ci lui a appris à faire la différence entre religion et spiritualité, ainsi qu’à suivre les principes de l’islam sans perdre son identité.

Interpréter le Coran

Farzana Hassan, ancienne présidente du Congrès canadien musulman et auteure du livre Islam, Women and the Challenges of Today, met en évidence les différences entre les lectures littérales et rationnelles du livre sacré de l'islam.

Le 11 septembre en une phrase

Elaf se rappelle où elle était le jour des attentats et constate où nous en sommes aujourd'hui en tant que société.